Actualités du département

Colloque international.
Produire des personnes et des liens: ce que l'absence d'enfants fait à la parenté.

Avec un collègue anthropologue brésilien, 6 enseignant·es du département d’anthropologie organisent un colloque international sur le thème « Produire des personnes et des liens. Ce que l’absence d’enfant fait à la parenté » qui aura lieu intégralement en ligne les après-midi du 3 au 6 mai 2021. L’inscription est gratuite mais obligatoire à l’adresse suivante : https://w3.colloquescprs.univ-tlse2.fr/spip.php?rubrique136&lang=fr
Programme du colloque.


colloque



Séminaire d'anthropologie générale 2020-2021


Les séminaires d'anthropologie générale organisés par le Lisst-Cas et le Département d’anthropologie,  se tiennent toute l'année universitaire à l'Université Toulouse Jean Jaurès.
Programme du premier semestre 2020-2021
   
Précédemment :

-

Séminaire Anthropologie du genre, de la sexualité et de la parenté

 

Journées d'études organisées par Chloé Chassagnac, Jérôme Courduriès, Anne-Sophie Giraud, Mélanie Jacquemin, Elise Marcia & Estelle Tzotzis

UE de Master 1 : AE00704V
 

 
Programme
Transmission et Parenté - 23 octobre 2020 (à l'amphithéâtre 3 d'Olympe de Gouges, UT2J)
Le genre comme outil d’analyse. Terrains et théories - 6 novembre 2020 (à l'amphithéâtre B, UT2J)
Anthropologie de l’enfance et des enfants - 13 novembre 2020 (à l'amphithéâtre B, UT2J)


 
Résumé des programmes :
 
Première journée
 

Transmission et Parenté

23 octobre 2020 de 9h30 à 17h à l'amphi 3 ODG - UT2J


“Composante du séminaire "Genre, sexualité et parenté", cette journée d'études portera sur les transmissions intergénérationnelles familiales, entendues comme le processus consistant à « faire passer quelque chose à quelqu’un » (Treps 2000, 362), ici dans le domaine de la parenté entre des générations différentes. L'analyse de la transmission, de ses mécanismes et de ses représentations constitue un vivier de réflexions aussi riches que plurielles. Au cours de cette journée, on va pouvoir s’interroger sur la nature de ce qui est transmis (patrimoine mobilier ou immobilier, statuts, mais aussi maladies), et les modalités de transmission. Il apparaît également que cette transmission peut être dans certains cas refusée, mise en difficulté selon les contextes et situations culturelles, sociales et économiques. Les différentes recherches menées en Océanie, en Europe, en Amérique du sud et en Asie centrale, présentées lors de cette journée, auront la vocation de faire dialoguer plusieurs approches et perceptions de la transmission, tout en s'ouvrant au débat avec les participant.e.s. Entre héritage et transmission, nous aborderons entre autres les vastes questions de généalogie, de filiation, d'origine et de relations intergénérationnelles.”

Viendront communiquer à cette journée :

9h45 Anaïs Martin (doctorante, Centre Norbert Elias, EHESS Marseille) : Des "origines" en partage. Être issu•e du même don de sperme en France et en Angleterre.
10h30 Estelle Tzotzis (doctorante en anthropologie, LISST-Cas (UMR 5193), UT2J) : Le choix du patrimoine génétique dans la réalisation d’un projet d’enfant – Le cas de familles lesboparentales néo-zélandaises (Aotearoa).
11h30-12h15 Marie-Lise Fieyre (docteure en histoire, Université de Paris, ICT) : Identités bâtardes et transmission intrafamiliales chez les Bourbon (XIVe-milieu du XVIe siècle).
14h-14h45 Lora Labarere (doctorante en anthropologie, LISST-Cas (UMR 5193), UT2J) : Retrouver la mémoire pour reconstruire sa filiation : "devenir" descendant de Français en Argentine et en Uruguay.
14h45-15h30 Swetlana Torno (doctorante en anthropologie, Heidelberg Centre for Transcultural Studies, Heidelberg Charlotte Fischer) : Inheritance in Exchange for Care in Old Age? Transmission of Property and Intergenerational Relations in Tajikistan. 15h45-16h30
Paul Codjia (anthropologue, post-doctorant à McGill University) : Les émotions de la filiation. Conditions affectives de la transmission d'un pouvoir visionnaire dans un rituel wampis (Amazonie péruvienne).

 

 
Deuxième journée
 

Le genre comme outil d’analyse. Terrains et théories.

6 novembre 2020 de 9h30 à 17h à l'amphi B - UT2J

L’objectif de cette journée est de mettre en valeur la diversité des approches ethnographiques et théoriques autour du genre, et de proposer leur mise en dialogue. En effet, si de nombreux·ses chercheur·se·s questionnent aujourd’hui directement le genre, quels que soient leur terrain de recherche, leurs outils théoriques ou leur discipline, d’autres, en revanche, l’utilisent comme catégorie d’analyse permettant d’éclairer sous un angle nouveau leurs objets d’études, initialement éloignés de cette question. Les interventions de cette journée mettront à l’honneur cette pluralité des usages du genre en anthropologie et en sciences sociales, démontrant que le genre peut être tout à la fois un levier heuristique et un outil théorique forts, offrant une porte d’entrée particulièrement stimulante pour toutes les étapes de la recherche, de la collecte à l’analyse de données.
Viendront communiquer à cette journée :
9h45 Elise Marcia (doctorante en anthropologie, UT2J, LISST-Cas (UMR 5193)) : Ecrire ou décrire la beauté ? Le poète, l'anthropologue et l'Arlésienne. 
10h30 Marie Walin (doctorante en histoire, UT2J, FRAMESPA) : L'essentiel est invisible pour les yeux: le problème du masculin-neutre dans les sources et l'analyse historiques.
11h30-12h15 Léa Linconstant (ATER en anthropologie, UT2J, LISST-Cas (UMR 5193)) : L’infertilité, une capacité d’action ? L’approche relationnelle du genre à l’épreuve des parcours d’assistance médicale à la procréation
14h-14h45 Gabrielle Richard (sociologue du genre et chercheuse associée au laboratoire LIRTES de l'Université de Paris-Est Créteil et à la Chaire de recherche sur l'homophobie de l'Université du Québec à Montréal ) : Questionner l'école avec le genre
14h45-15h30 Charlotte Fischer (anthropologie, titulaire du master ASH, UT2J) : L'invisibilité des victimes des violences conjugales dans les Magistrates’ Courts à Londres
15h45-16h30 Natacha Chetcuti (Maîtresse de conférences HDR en sociologie, CentraleSupelec, IDHES (UMR 8533) : Récit de soi, violences de genre et parcours pénal

 
 
Troisième journée

Anthropologie de l'enfance et des enfants.

13 novembre 2020 de 9h30 à 17h à l'amphi B - UT2J

Cette journée d’études vise à susciter des discussions autour des questions d’enfance abordées au prisme de l’anthropologie. De plus en plus étudiée et visible dans le champ des sciences sociales, l’enfance n’en reste pas moins une notion problématique, à construire et déconstruire. Faisant notamment écho aux thématiques de la transmission générationnelle et du genre qui auront été explorées lors des deux premières journées d’études de cette UE (23 oct. et 6 nov. 2020), les interventions programmées pour cette journée viendront mettre en valeur la diversité des définitions, des catégories et des terrains de l’enfance. Elles montreront les approches plurielles et les renouvellements théoriques qu’offrent les enquêtes ethnographiques sur ou avec des enfants et des adolescent·e·s, considéré·e·s comme sujets de leur histoire et producteurs de savoirs.
Viendront communiquer à cette journée :
9h45 Mélissa Nayral (chercheure PhD en anthropologie, LISST-Cas, chargée de cours UT2J) : Jeux de filles/jeux de garçons, mêmes options pour une même éducation ?
10h30 Véronique Duchesne (anthropologue PhD, MCF Université de Paris, chercheuse au CEPED) : Jeux enfantins et transmission de la pratique rituelle. Rétrospective (Bongouanou, Côte d'Ivoire).
11h30-12h15 Tamara Dmitrieva (doctorante en sociologie, EHESS, Centre Norbert Elias, Marseille) : Grandir s/Sourd : retour sur l'enquête en cours auprès des enfants sourds et de leurs familles.
14h-14h45 Dorte Thorsen (anthropologue PhD, Research fellow at Institute of Development Studies, Brighton) et Mélanie Jacquemin (sociologue PhD, CR à l’IRD/LPED, LISST-Cas) : Assignations de genre vs transformations des pratiques : trajectoires d'adolescent·e·s migrant·e·s au travail en Afrique de l'Ouest.
14h45-15h30 Robin Cavagnoud (Socio-démographe PhD, professeur associé au Département de sciences sociales de la Pontificia Universidad Católica del Perú, Lima) : Biographies d'adolescents vénézuéliens migrant, en famille ou seuls, vers le Pérou.
15h45-16h30 Fabienne Hejoaka (anthropologue PhD, IR au LPEDIRD/AMU, Marseille) : Éthique et assentiment des enfants : retours réflexifs sur des expériences de terrain (Burkina Faso, France, Sénégal).


-

 

La gazette du département d'anthropologie

 

L'intégralité de la gazette est disponible en téléchargement ci-contre!  A mettre entre toutes les mains !

 

Dans le contexte de la première université populaire organisée par le département d'Anthropologie, les enseignant·es du département, tous statuts confondus, ont concocté la première gazette du département. Vous y trouverez plusieurs textes, deux entretiens, le programme de l’université populaire et…des jeux et un horoscope.


 

Conférences

 
Questions et enjeux pour une science du social - Maurice Godelier
 

Conférence organisée par le département d'anthropologie de l'UFR Histoire, arts et archéologie de l'Université Toulouse Jean Jaurès, sous la responsabilité scientifique de Francis Dupuy (Laboratoire  LISST),19 mars 2019.
L'imagination, dit-il, est la force de la pensée » et « la conscience humaine est de la pensée ». Il dit également sa considération pour « les imaginations spéculatives des sociétés qui construisent des systèmes cohérents ». 

Visionner la conférence en ligne sur Canal-U.tv


S'appuyant sur une expérience de cinquante ans acquise auprès des peuples d'Océanie (Nouvelle-Guinée), l'anthropologue Maurice Godelier éclaire sur ce qui fait l'être humain du point de vue social et décrit quelques principes d'universel. Il explique les invariants qui définissent la structure des systèmes de parenté dont il a contribué à construire la théorie par ses études comparatives sur la famille, le mariage, la filiation et l'engendrement d'un enfant. Il souligne aussi l'importance du symbolique (les signes qui font sens), de l'imaginaire (de représentation et d'affect) et du "religieux" constituant tout un ensemble de faisceaux de relations et d'interactions entre les gens et qui font société humaine. « L'imagination, dit-il, est la force de la pensée » et « la conscience humaine est de la pensée ». Il dit également sa considération pour « les imaginations spéculatives des sociétés qui construisent des systèmes cohérents ».
Ce faisant, Maurice Godelier livre dans cette conférence à la fois des recommandations méthodologiques aux étudiants en anthropologie et le cheminement de la réflexion d'un anthropologue au travail. Indirectement, cette conférence esquisse un portrait de Maurice Godelier lui-même, entrecroisant une conscience scientifique exigeante, un regard précis et un esprit humaniste mêlé d'humour taquin, dessinant en quelque sorte une éthique de l'anthropologue.



 

Séminaires d'anthropologie générale


Les séminaires d'anthropologie générale organisés par le Lisst-Cas et le Département d’anthropologie,  se tiennent toute l'année universitaire à l'Université Toulouse Jean Jaurès.

 
Programme 2019-2020 - Lisst-Cas Université Toulouse Jean Jaurès

13 séances, de 10h30 à 12h30 à la Maison de la recherche


27 septembre 2019

Tenir et appartenir à son pays : quelques réflexions sur les relations homme-animal chez les éleveurs nomades mongols.
Charlotte Marchina (Anthropologue, maîtresse de conférences en langue et civilisation mongole, INALCO) Salle D30
 

11 octobre 2019

Mémoire collective ou reconstitution historique ? Quelques aspects de la temporalité dans les « danses de la conquête » (Andes, Pérou).
Isabel Yaya McKenzie (Anthropologue, maîtresse de conférences à l’EHESS, LAS) Salle E412


15 novembre 2019

Événements, causalités et êtres sonores : de quoi la musique est-elle faite ?
Victor Stoichita (Ethnomusicologue, chargé de recherche CNRS, LESC-CREM) Salle F315


6 décembre 2019

L’archaïsme subversif et la violence bureaucratique en Grèce et en Thaïlande.
Michaël Herzfeld (Anthropologue, Harvard, Department of Anthropology) Salle D31


13 décembre 2019

Solidarité et aliénation : une étude de cas à Madagascar.
Denis Regnier (Anthropologue, Équipe d’Accueil Sociétés Traditionnelles et Contemporaines en Océanie EASTCO, Université de la Polynésie française) Salle D31


24 janvier 2020

Entre prison et justice « traditionnelle » : ethnographie de la punition en terre navajo.
Marine Bobin (Anthropologue, doctorante LISST-CAS) Salle D31


07 février 2020

Le complexe d'adoption-appropriation en Amérique du Nord autochtone. Un principe ontologique pour la compréhension de l'appréhension de l'altérité.
Marion Robinaud (Anthropologue, attachée temporaire d’enseignement et de recherche, LISST-CAS) Salle D31


28 février 2020

Domestication des animaux : controverses autour d'une relation.
Charles Stépanoff (Anthropologue, maître de conférences à l’EPHE, LAS) Salle D31


13 mars 2020

La matière des désirs : ex voto contemporains.
Pierre-Olivier Dittmar (Historien, maître de conférences à l’EHESS, CRH-GAHOM) Salle D31


20 mars 2020

Extraction minière, reconfigurations et politisation de(s) altérité(s) dans le nord andin péruvien (1990-2016).
Kyra Grieco (Anthropologue, attachée temporaire d’enseignement et de recherche, LISST-CAS) Salle D31


03 avril 2020

Comment les os font parler les vivants. Parcours et interprétation des restes humains dans le cadre des exhumations au Guatemala.
Clara Duterme (Anthropologue, membre accueillie LISST-CAS, CEMCA) Salle D31


24 avril 2020

Titre à préciser
Romain Bertrand (Historien, directeur de recherche Sciences Po, CERI), Salle D31


15 mai 2020

Titre à préciser
Carolina Kobelinsky (Anthropologue, chargée de recherche CNRS, LESC), Salle D30



Le programme des séminaires d'anthropologie générale 2019-2020 à télécharger ici



En lien avec le département d'Anthropologie de l'Université de Toulouse Jean Jaurès, vous pouvez consulter : 

L'agenda du Centre d'Anthropologie Sociale (CAS)

Le calendrier du Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires